Vous êtes enceinte et vous souhaitez vous accorder un moment cocooning ?
Le jacuzzi est une solution pour vous détendre. Toutefois, durant la grossesse, ce bain bouillonnant s’utilise avec des précautions.

Conjuguer la grossesse au bien-être

Être enceinte nécessite que l’on prenne soin de soi. Se relaxer, se ressourcer, se faire plaisir sont des choses essentielles qui permettent de mieux vivre sa grossesse.
Cependant, toutes les techniques de relaxation ne sont pas autorisées lorsque l’on attend un enfant. Le but étant de protéger la maman et son bébé.

Aussi, des précautions s’imposent quand on est enceinte et que l’on veut aller au spa.
Si le sauna n’est pas autorisé, le hammam peut l’être dans certaines conditions (si la grossesse se déroule bien et si l’on ne reste pas trop longtemps en cabine). De même pour le Jacuzzi, dont l’eau ne doit pas être trop chaude et les remous peu intenses.
Et pareillement pour les massages toniques comme le massage ayurvédique, et les enveloppements qui ne sont pas recommandés quand on est enceinte.

Toutes ces méthodes procurant du bien-être comportent des risques pour les femmes enceintes, notamment lors des premier et troisième trimestres.

Quand le Jacuzzi est-il interdit ?

Pendant le premier trimestre

C’est au début de la grossesse que le bébé est le plus fragile et le risque de fausse couche est maximal. C’est pourquoi on déconseille fortement de soumettre les futures mamans et leur bébé à tout risque extérieur.

En l’occurrence, le Jacuzzi n’est pas recommandé pendant le premier trimestre de la grossesse. Ses jets massants représentent un risque car, trop puissants, ils sont vécus comme une agression par le fœtus en développement.

Plus globalement, les soins thermaux doivent être évités pendant le premier trimestre.

Au troisième trimestre

Au dernier trimestre, le principal risque est une naissance avant terme, pouvant mettre en péril la survie de bébé.

D’une part, les jets massants du Jacuzzi créent des stimulations pouvant engendrer des contractions et, donc, une naissance prématurée.
D’autre part, trop chauffée, l’eau du bain à remous peut entraîner une baisse de tension et un malaise (comme hammam et sauna, dont chaleur humide et chaleur sèche peuvent causer des malaises chez la femme enceinte et des problèmes d’oxygénation chez le fœtus).

Quand on est enceinte et que l’on en est au troisième trimestre, l’utilisation d’un Jacuzzi n’est donc pas autorisée.

Se ressourcer dans un jacuzzi et dans un spa quand on est enceinte

On peut profiter du Jacuzzi pour se ressourcer quand on est enceinte pendant le deuxième trimestre, et si les médecins n’indiquent pas une grossesse à risque.

Par ailleurs, certains centres de balnéothérapie et certaines thalasso spa proposent des soins bien être réservés aux femmes enceintes. Ces dernières peuvent bénéficier des compétences d’un personnel spécialement formé et d’une carte de soins du corps soigneusement sélectionnés pour soulager :

  • courbatures,
  • maux de dos,
  • sensations de jambes lourdes,
  • problèmes liés à la circulation sanguine, etc.

D’ailleurs, pour rester zen au moment de l’accouchement, vous pourrez repenser à tous ces instants bien-être. Vous gagnerez ainsi en décontraction et faciliterez le travail.

Les soins pour femmes enceintes

Quand on est enceinte, d’autres soins que les seuls spa et Jacuzzi sont autorisés pour s’accorder un moment de détente et de relaxation.
Le yoga, les massages chez le kiné, les soins du visage font partie des méthodes permettant de soulager les tensions musculaires, d’accéder au bien-être et de prendre du temps rien que pour soi.

Pour soulager les douleurs au dos, la nage et l’aquagym sont également recommandées lorsque l’on est enceinte. D’ailleurs, certaines préparations à la naissance se font en centre aquatique.

Massage bien-être femme enceinte

Les femmes enceintes peuvent aussi recourir à certains massages, comme le massage shiatsu. Le modelage sera alors prodigué par un masseur compétent, formé à des gestes spéciaux et sans danger pour le fœtus.